Dans la vallée de Quint, on entend souvent parler des jardins de Sainte-Croix, des Jardins Nourriciers, de Valdequint, de projet LEADER, de petit marché, de pépinière… Et on s’est dit que dans tous ces projets et tous ces noms, vous deviez vous y perdre un peu!

Le projet Leader

Au départ, nous avons Valdequint, association loi 1091 créée en 2010, un espace de vie sociale soutenu par la CAF, initié et animé par des habitants de la vallée qui ont envie de créer des projets ensemble autour du lien intergénérationnel, de la résilience alimentaire, de la culture…

D’un autre côté, nous avons Les Jardins Nourriciers, association loi 1901 créée en 2016, dont l’objectif est de réhabiliter des terres agricoles en opérant une forme de “maraîchage coopératif” avec les habitants du territoire diois. Au départ, l’association cultive des terrains à Marignac-en-diois principalement.

En 2018, l’association Valdequint a déjà initié des projets autour du programme “Partager et consommer autrement” financé par la CAF. Après s’être concertée avec Les Jardins Nourriciers, elle décide de répondre à un appel à projet dans le cadre du programme de financement européen LEADER porté par le Groupement d’Action Locale du Pays Diois, lequel soutient les projets de développement local en milieu rural.

Le projet présenté s’appuie sur un principe de résilience alimentaire, et propose de relancer une agriculture vivrière en vallée de Quint, en proposant à des habitants possédant des terres en friche de les mettre à disposition de l’association, qui s’engage à y cultiver des légumes, avec les habitants, et pour ces mêmes habitants.

Valdequint se charge de trouver les terrains, de la coordination et la communication autour du projet, de participer à la commercialisation des légumes, et de réaliser les investissements nécessaires à l’activité (serre, électrification, irrigation, etc) grâce aux financements du LEADER et d’une partie des financements octroyés par la CAF. Les Jardins Nourriciers, dans la continuité de leur activité agricole, s’engagent à mettre en culture les terrains mis à disposition par les habitants, et à y faire pousser choux, betteraves, carottes, navets… Le projet LEADER est validé par le GAL du Pays Diois, fin 2018 et démarre début 2019, grâce notamment à la famille Clément qui décide la première de mettre à disposition une partie de ses terres pour le projet!

Pépinière, petit marché, le projet évolue…

C’est donc dans le cadre de ce projet LEADER que vous avez l’occasion de venir jardiner à Sainte-Croix les mardis et les jeudis, ou de venir acheter vos légumes au petit marché du mardi soir! Le système de ventes des légumes s’appuie sur le compte de chaque adhérent des Jardins Nourriciers, qui peut être crédité en euros, ou en “points”, équivalent au temps passé à cultiver sur les jardins, ou à utiliser d’autres compétences au service de l’association.

Et comme tout projet, quelques évolutions ont vu le jour récemment :

A Sainte-Croix, suite à l’intérêt de plusieurs habitants pour la culture des fruitiers, et à la proposition de mise à disposition d’un terrain par la famille Pellerin, une pépinière de fruitiers a vu le jour, premiers fruits récoltés cet été, premiers arbres et petits fruits à vendre à partir de cet automne… La pépinière reste à ce jour entièrement gérée par Valdequint et des bénévoles de l’association, et n’utilise pas de système de “points-euros” comme c’est le cas dans les jardins maraîchers.

Autre évolution, cette année les légumes ne sont pas distribués sous forme de paniers hebdomadaires pour le moment (l’option paniers pourrait être proposée plus tard dans la saison), mais sur un petit marché animé chaque mardi avec la caravane de Valdequint, et sur les jardins! Voir les articles correspondants pour connaître le programme par ici et par ici … Vous pouvez également commander du pain auprès de Dominique du Pain de Barsac au 0620922524 jusqu’au lundi 9h, et quelques producteurs locaux proposeront ponctuellement des dégustations, de bière, de glaces, de miel…

Aujourd’hui, l’association des Jardins Nourriciers traverse une grande période de questionnement sur son avenir, et il existe deux moyens de les soutenir (en plus de votre présence aux petits marchés!)

*Participer aux discussions ouvertes à tous les adhérents, en prévision de l’Assemblée Générale de la rentrée, pour y participer c’est par ici!

*Participer aux chantiers collectifs en s’inscrivant sur le framadate accessible ici!

%d blogueurs aiment cette page :