L’Épilibre est de nouveau… en accès libre !

L’Épilibre est de nouveau… en accès libre !

Chèr.e.s habitant.e.s,

C’est avec joie que les portes de l’Épilibre se ré-ouvrent en accès libre !

Vous êtes les bienvenu.e.s, comme avant, sur les créneaux d’ouverture :

  • Mardi : 14h – 18h
  • Mercredi 9h – 12h et 13h – 18h
  • Vendredi : 14h – 18h

(Bientôt nous passerons en horaires d’été !)

Par contre, on vous demande des gestes de précaution à respecter :

  • À l’entrée : vous désinfecter les mains avec le gel disponible sur place ou d’utiliser le votre si vous préférez
  • Veillez aux consignes pour l’usage de l’ordinateur : soit utiliser un ordinateur qui n’a pas été utilisé depuis plus de 3h (demander à Pauline ou Marie lequel), soit utiliser un film plastique pour l’usage du clavier et de la souris
  • Ne pas se toucher le visage, se frotter les yeux ni même se gratter le nez !
  • Port du masque : il est facultatif, cependant si vous souhaitez le porter, des masques sont à votre disposition.
  • Se laver soigneusement les mains après les toilettes ! C’est pas facultatif !

Nous veillerons au ménage régulier, à aérer le local… et, pour l’instant, nous limiterons le local à 8 personnes simultanées.

Nous comptons sur vous pour respecter les règles sanitaires de bon sens. Y veiller, si ce n’est pour soi, c’est prendre soin des autres, et c’est une condition pour que le local puisse continuer à accueillir du public et potentiellement de futurs événements collectifs.

Nous sommes très heureuses de vous retrouver les portes ouvertes !

(enfin, presque, à cause des mouches…)

Film de la vie sauvage en vallée de Quint !

Film de la vie sauvage en vallée de Quint !

Avez-vous déjà rêvé d’être une petite souris – ou peut-être un autre animal moins susceptible de se faire croquer – capable d’observer les habitants sauvages de notre vallée, sans être vu ?

Thibaut Lacombe, habitant de Saint-Etienne-en-Quint et naturaliste, a posé des caméras automatiques à divers endroits de la vallée et de ses hauteurs afin de filmer les animaux sauvages. Il propose de nous partager un montage de séquences, un véritable régal !

” Voici un petit montage vidéo de séquences obtenues par piège photographique (appareil photo associé à un détecteur de mouvement) sur le Val de Quint et ses crêtes :

https://vimeo.com/416653370

Mot de passe : QUINT


Ils sont posés (à part quand ils sont dans la prairies derrière la maison…) dans le cadre du réseau de suivi Loup-Lynx qui a pour but d’estimer les populations et la dynamique du Loup en France. Les Loups que l’on voit sur la vidéo appartiennent à la meute de “Lente-Bouvante” une des cinq meutes du massif du Vercors.
On y voit Chevreuil, Mouflon, Renard, Loup, Blaireau, Chouette hulotte au bain, Sanglier et marcassins, un félin indéterminé avec un air de déjà vu…

Thibaut Lacombe – Expertise naturaliste

Rappel : si vous souhaitez être tenu informé des nouvelles naturalistes de la vallée (faune-flore) envoyé régulièrement par Thibaut, et afin d’échanger sur ce sujet, confirmer des observations, avoir des conseils, etc… vous pouvez envoyer un mail à expertisenaturaliste@gmail.com

Enquête, comment imaginez-vous le futur énergétique de la vallée ?

Enquête, comment imaginez-vous le futur énergétique de la vallée ?

Vous êtes friands des enquêtes et questionnaires en ligne ? Vous raffolez donner votre avis car celui-ci compte et aidera à imaginer le futur de la vallée ? Alors ce questionnaire en ligne est fait pour vous !

Marie réalise son stage au sein d’ACOPREV à Saint-Julien-en-Quint et vos réponses l’aideraient grandement, alors si vous le souhaitez, n’hésitez pas à répondre au questionnaire suivant :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdniViIdfCZumO3vqFIA5U7SaS7OSzmnja8XF1SgBxfg0ttlg/viewform?usp=pp_url
Au programme : quelles sont vos attentes en matière de production et de consommation d’énergie ? Que diriez-vous de consommer une électricité verte produite localement ? Avez-vous envie de vous investir en faveur de la transition énergétique et de devenir un(e) super-héros de l’énergie ?

Un grand merci pour votre participation et pour toute question vous pouvez joindre Marie à m.lopezylaso@acoprev.fr

Enquête sur la vallée de Quint, et sur le regard de ses habitants.

Enquête sur la vallée de Quint, et sur le regard de ses habitants.

L’association Valdequint est financée à presque 80 % par la CAF grâce à son agrément « d’Espace de Vie Sociale », qui est un contrat d’une durée de 4 ans orientant ses missions autour de thématiques précises.

Notre contrat arrive à terme à la fin de l’année 2020 et nous allons le renouveler : nous devons donc non seulement faire un bilan des 4 années passées, mais aussi déterminer les axes clés pour les années à venir !

C’est très important car cela permettra de financer les projets, les temps salariés et leurs missions… aussi, nous vous proposons de nous aider à définir les priorités de Valdequint pour les temps à venir, ce qui nous semblent d’autant plus important au vu de ce que nous vivons ! Car nous souhaitons construire ensemble un demain solidaire, joyeux et résilient…

Aussi, merci de nous aider en répondant à ce questionnaire!

L’enquête est disponible en cliquant sur ce lien : https://framaforms.org/enquete-sur-la-vallee-de-quint-1589462004

Et si vous souhaitez contribuer d’avantage à la définition des projets de Valdequint, en participant à des réunions et des discussions collectives, en rejoignant le CA à partir de l’automne, en vous investissant sur des projets particuliers… n’hésitez pas à nous envoyer un mail à epi@valdequint.fr ; ou à passer nous voir à l’EPIlibre, à Saint-Julien !

Retour sur les dernières aventures des apiculteurs citoyens de la vallée !

Retour sur les dernières aventures des apiculteurs citoyens de la vallée !

Samedi 16 mai fut une journée apicole intense !

Un premier RDV à 13h30 avait été choisi pour aller récupérer une colonie d’abeilles installée dans le conduit de cheminée de la mairie de Saint-Andéol. Cinq des apiculteurs-citoyens, accompagnés de Bernard – apiculteur de Marignac qui accompage le rucher citoyen -, se sont mobilisés pour cette belle aventure !


Et alors que Jean-Claude commençait à démonter les briques du mur, tandis que les autres installaient le matériel, un coup de téléphone informa qu’un essaim avait été vu à Lallet : “sur une branche, à hauteur de bras !”. Pas une seconde d’hésitation ! Hop, un petit groupe alla à la rencontre de cet essaim magnifiquement regroupé au bout de la branche d’un bel arbre. Avec douceur, l’essaim fut récupéré, on vous laisse découvrir l’opération en vidéo !

Et petite précision : le liquide que nous utilisons est seulement de l’eau, cela permet de les apaiser et de les ‘alourdir’ afin qu’elles restent regroupées.

Le soir, les petites soeurs qui n’étaient pas rentrées dans la ruchette furent récupérées afin de rejoindre le reste de la colonie : comme ça, personne laissé derrière !


Quant à la colonie du conduit de cheminée… Une colonie, peut-être devrions-nous dire la mégalopole d’abeilles ? Deux ruches ne furent pas suffisantes et alors que celles-ci étaient déjà pleines de nos camarades, on pouvait voir un nuage d’abeilles voler au dessus du toit de la mairie.Et les douces odeurs du miel et de la cire embaumaient le bâtiment…

Les enfants du village sont venus rendre visite aux apiculteurs en pleine action. Malgré l’ampleur de la tâche, l’ambiance était sereine, et étrangement, les abeilles aussi !

Si vous souhaitez vous joindre au groupe d’apiculture citoyenne, pas besoin d’être professionnel en apiculture ! On apprend ensemble, en pratiquant et en étant accompagné de personnes plus expérimentées. Donc n’hésitez pas à nous rejoindre lors d’un des prochains chantiers collectifs afin de nous donner un coup de main et de nous rencontrer :

  • jeudi 21 mai de 14h à 18h
  • samedi 23 mai de 14h à 18h
  • lundi 1er juin de 14h à 18h


Tous ces chantiers se dérouleront à la Lune en Bouche, à Ribière.