UNE NOUVELLE TÊTE COLORÉE AU SEIN DE L’ÉQUIPE DE VALDEQUINT !

UNE NOUVELLE TÊTE COLORÉE AU SEIN DE L’ÉQUIPE DE VALDEQUINT !

C’est une rentrée intense et joyeuse à Valdequint !

Nous sommes ravis de compter à présent Amaëlle au sein de l’équipe.

Amaëlle, qui a déjà vécu dans la vallée, arrive de Poitiers pour démarrer un service civique de 8 mois au sein de l’association. Peut-être l’avez-vous déjà croisée ou la rencontrerez vous bientôt : elle participera aux projets aussi bien de Gratte la terre, que ceux autour de la parentalité ou de la culture.

Bienvenue à elle !

Retour sur les « Journées hydrogène  & de la transition énergétique »

Retour sur les « Journées hydrogène & de la transition énergétique »

C’est par une belle journée ensoleillée que les « Journées hydrogène & de la transition énergétique » ont débuté à Saint-Julien-en-Quint ! Au programme : ateliers pédagogiques sur l’énergie, essais gratuits de vélos hydrogène, maquettes de démonstration, parcours pédagogique… Le lendemain, l’événement s’étendait tant d’un aspect géographique que sur la thématique : de Saint-Julien-en-Quint à Die en passant par Vachères, Saint-Andéol et Saint-Etienne, les animations ont englobé les thématiques de sobriété énergétique, d’autoconsommation collective, d’isolation thermique ou encore de production électrique solaire. Retour sur ces deux journées intenses.

Vendredi 18 septembre 2020

Premier véhicule hydrogène à Saint-Julien-en-Quint : « l’hydrocar »… une maquette de démonstration qui fonctionne à 100% sur de l’énergie propre ! Cette voiture de 22cm, qui convertit l’eau en hydrogène en utilisant l’énergie capturée par le soleil, a su éveiller la curiosité de petits et grands tout au long de la journée !

En parallèle de ce kit de démonstration sur l’hydrogène, un parcours pédagogique était proposé dans la salle communale de Saint-Julien-en-Quint afin d’exposer les enjeux d’une mobilité « décarbonée » ou « bas carbone » en territoire rural et d’expliciter les procédés d’obtention de l’hydrogène à partir d’une source renouvelable, schémas et chiffres à l’appui.

Tout au long de la journée, 4 vélos hydrogène étaient à disposition du public pour être essayés gratuitement sur un parcours tous niveaux. Ces vélos à assistance électrique proviennent d’une entreprise française, « Pragma industries », située à Biarritz, et tirent leur énergie d’une pile à combustible hydrogène de 250W. 

L’après-midi, ce sont près de 50 élèves de 5 à 10 ans qui ont pu participer à des ateliers pédagogiques sur le thème de l’énergie. Issus des écoles primaires de Sainte-Croix, Aurel et Saint-Julien-en-Quint, les enfants se sont creusé les méninges autour des différentes sources d’énergie, ses usages, sa mesure… A quoi l’énergie sert-elle ? Quelles différentes énergies peuvent chauffer ma maison ? Qu’est-ce qui demande le plus d’énergie entre prendre une douche et faire 10km en voiture pour se rendre au travail ?** Quels éléments naturels permettent d’obtenir une énergie « renouvelable » ?

Au cours de la soirée, près de 80 personnes ont pu participer aux échanges prévus par ACOPREV. Après une présentation sur le rôle des habitants dans le projet de transition énergétique porté par ACOPREV, des échanges ont eu lieu, puis une séance « questions/réponses » sur les projets de mobilité d’ACOPREV. Est-il possible d’installer une station hydrogène dans un territoire comme le Diois ? Des aides existent-elles pour l’acquisition d’un véhicule hydrogène ? 

La première journée s’est achevée sur un « pot de l’amitié » en plein air, où d’autres questions ont pu être posées aux différentes personnes impliquées dans le projet.

**Se rendre à son travail situé à 10km en automobile essence consomme quasiment deux fois plus que prendre une douche (5kWh pour 10km en voiture contre 2,6 kWh pour une douche)

Samedi 19 septembre 2020

La seconde journée a débuté par la visite, à vélos, de deux sites ACOPREV de production d’électricité renouvelable à Saint-Julien-en-Quint : un site de production solaire au « Serre de l’homme » et le site d’autoconsommation collective au quartier « Villeneuve ». (Après un café et des viennoiseries), nous avons donc pédalé jusqu’aux deux sites afin de poser toutes nos questions à Hubert REMILLIEUX, chargé des études techniques, qui a su répondre à un niveau de précisions très poussé, tout en rendant l’information très compréhensible !

De retour à Saint-Julien-en-Quint pour un « pique-nique villageois », nous nous sommes ensuite dispersés pour les « visites chez l’habitant ». Différents habitants ouvraient en effet leurs portes afin de faire découvrir au grand public diverses installations concourant à la sobriété énergétique. Nous avons donc pu découvrir différents types d’isolations : par l’intérieur, par l’extérieur, terre-paille, chaux-chanvre, ouate de cellulose, fibre de bois… Mais aussi un panel de poêles à bois (poêle de masse, pôle « bouilleur ») ou différents types d’assainissement (ex : phytoépuration…)

Les idées et les questions foisonnantes, les visiteurs étaient ensuite conviés à poser leurs questions techniques à des artisans locaux de la vallée de différentes spécialités à l’occasion d’un « forum » organisé à Saint-Julien-en-Quint. Qu’ils soient architectes, thermiciens, ou menuisiers spécialisés dans l’écoconstruction, nos artisans ont répondu à toutes sortes de questions du public : comment passer d’une chaudière électrique à une installation solaire thermique ? Existe-t-il des aides publiques ? Quels matériaux préconisez-vous ? Mais aussi des questionnements plus « formels » comme l’esthétique, le patrimoine architectural, l’intégration paysagère, etc. Du côté de Die, ACOPREV tenait un stand dans le cadre de l’événement cycliste « La Drômoise » afin de présenter les projets de mobilité, de promouvoir la culture « vélo » et de faire de nouveau essayer des vélos hydrogène. Ce sont près de 50 visiteurs qui se sont arrêtés au stand ACOPREV tout au long de l’après-midi.

Les bénévoles présents au stand se sont ensuite « rapatriés » à Saint-Julien-en-Quint afin de conclure ses deux jours par un « apéro-concert ». Au programme : tartinades maisons préparées avec amour par les bénévoles, clairette de Die locale et musique chaleureuse avec le duo Kalidia (accordéon/chant/batterie). Nous nous sommes quittés avec la projection du film « La Belle Verte » et l’esquisse d’une société qui a fondé son développement sur la liberté, le respect de la vie et la recherche de l’harmonie…

Cet événement n’aurait pu avoir lieu sans l’implication des bénévoles des associations ACOPREV et VALDEQUINT, à leurs idées lumineuses et à leur énergie illimitée (on reste dans la thématique des énergies renouvelables !). Si vous êtes intéressé.e.s pour rejoindre nos fières équipes, n’hésitez pas à vous rapprocher d’ACOPREV par mail à acoprev@acoprev.fr ainsi qu’auprès de la Commission « Transition énergétique » de VALDEQUINT par mail à epi@valdequint.fr

ACHATS GROUPÉS DE PRODUITS ALIMENTAIRES !

ACHATS GROUPÉS DE PRODUITS ALIMENTAIRES !

Attention, que 15 jours pour passer commande !

C’est la rentrée et, avec elle, la désormais traditionnelle commande collective de produits alimentaires bio !

Pourquoi acheter groupé ?

Nous allons commander auprès de Relais vert, fournisseur de magasins bio, nous permettant ainsi de bénéficier de prix avantageux tout en profitant de produits bio de qualité. Une commande groupée, ce n’est pas faire les courses de la semaine, mais bien d’acheter en gros (selon la taille de nos placards !), quitte à partager les colis, et ainsi de faire une réserve de produits du quotidien. Il ne s’agit pas d’acheter des aliments que les producteurs locaux produisent, mais de compléter avec ce qui n’est pas produit localement.

Aussi : lessive, riz, conserves, farine…!

Comment cela fonctionne ?

1. Accéder au fichier de commande en ligne via cette adresse : https://docs.google.com/spreadsheets/u/1/d/1HgbW1hKRbmGho3nPD5n7AaonDPV8q4Zto_-df6UdVSE/edit#gid=888013516

2. Dans une colonne vide (blanche ou mauve), inscrire le nom de son foyer et son adresse mail.

3. Faire son choix parmi les 215 produits avant le 1er octobre.

–> Pour qu’un produit puisse être livré, il faut que le colisage soit respecté, c’est-à-dire que le nombre de produits contenu dans un colis soit respecté.

Exemple : les sauces tomates sont vendus par lot de 6, soit un colisage =6.

Si la famille A achète 3 pots de tomates, et la famille B achète 2 pots de tomates, le colisage sera incomplet car ne sera que de 5, et aucun de ces 5 pots ne pourra être commandé.

Par contre si une autre famille achète 1 pot de tomate (ou si la famille A ou B accepte de prendre un pot en plus), le colis sera complet et pourra être commandé.

–> LORSQU’UN COLIS EST INCOMPLET, LA CASE DE SON COLISAGE APPARAÎT EN ROUGE.

Nous vous invitons donc à essayer de former des colis complets.

4. Le 1er octobre, la commande sera clôturée et nous passerons commande. Les colis incomplets seront retirés de la commande et nous vous informerons alors du prix exact de votre commande. Vous pourrez alors rembourser l’association par virement, chèque ou espèces.

5. Nous serons livrés, normalement, entre le 12 et le 16 octobre (à confirmer). Nous inviterons alors tous les foyers participants à être présents pour aider à la répartition des produits. Nous enverrons un message en amont également pour demander à certaines personnes d’être présentes pour nous aider à décharger les palettes.

Informations complémentaires :

* Il est nécessaire d’être adhérent.e pour participer à l’achat groupé.

Adhésion en ligne possible : https://www.helloasso.com/associations/valdequint

* S’il n’y a plus de colonne disponible, contactez-nous par mail afin que nous en rajoutions.

Valdequint recrute pour son équipe salariée !

Valdequint recrute pour son équipe salariée !

Valdequint recrute un.e chargé.e de mission dédiée à la transition énergie et à la médiation numérique. Poste polyvalent, le/la salarié.e sera également en charge de la communication en dialogue avec les autres salariées, Pauline et Marie, tout en accompagnant la vie associative de la structure.

Les détails du poste ci-dessous :

FICHE DE POSTE : CHARGÉ(E) DE MISSION TRANSITION ÉNERGIE ET MÉDIATION NUMÉRIQUE

Contexte

Créée fin 2010, l’association Valdec’Quint (Valorisation par l’Animation Locale et le Développement Économique et Culturel de la Vallée de Quint) dispose d’un local associatif à Saint-Julien-en-Quint (26150). Labellisée Espace Public Internet (EPI) depuis ses débuts, l’association s’est d’abord axée vers l’accompagnement numérique et informatique.  Au fil du temps, les projets et les actions de Valdec’Quint se sont élargis et de nombreuses activités et services sont venus compléter l’aspect informatique grâce à un agrément Espace de Vie Sociale délivré par la CAF en 2013. Jusqu’à aujourd’hui, trois axes ont été les fils conducteurs des projets menés par l’association : l’accès aux droits, la solidarité et le lien intergénérationnel.

L’association fonctionne par commissions thématiques investies par les citoyens, chacune avec un administrateur référent, animées et coordonnées par les salarié.e.s. Les commissions historiques sont l’accès au droit et la médiation numérique, la parentalité et l’enfance (dit « commission la smala »), la culture pour tous (dit « commission culture et aller vers »), la résilience alimentaire (dit « commission gratte la terre »), la communication via un journal collaboratif (dit « commission feuille de quint »).

Depuis janvier 2020, une nouvelle commission a été initiée par les habitants sur le sujet de la transition énergétique et la mobilité, en lien notamment avec le projet ACOPREV. L’association a alors décidé d’inscrire dans ses axes prioritaires la question de la transition écologique et de son appropriation citoyenne. En ce sens, un appel à projet de la Fondation de France a été mobilisé afin de financer un projet transversal réunissant les actions pré-existantes consacrées à la résilience alimentaire (commission dite « Gratte la terre ») et les actions émergentes au service d’une transition énergétique au sein de la vallée.

L’ambition est d’accompagner les dynamiques citoyennes pour une transition écologique concrète et accessible, par la coopération des acteurs locaux et territoriaux.

En ce sens, Valdequint recrute un troisième poste dédié à l’accompagnement et la coordination de la commission « transition énergie et mobilité », en complément des actions de l’axe « aide aux droits et médiation numérique », et en coopération avec les salariées en charge du volet « résilience alimentaire ».

Missions

TRANSITION ÉNERGIE ET MOBILITÉ (8h / semaine)

en lien avec les autres salariées travaillant sur les questions de résilience alimentaire

* Montage, pilotage et animation du projet

Animation des réunions d’échanges et de concertation

Rédaction des comptes rendus de réunions

Suivi des bilans et analyses des projets

Force de proposition pour l’orientation et le développement de la dynamique

* Accompagnement d’un groupe de bénévoles sur des actions de sobriété énergétique

* Organisation d’événements tous publics et d’ateliers pratiques (dont avec les écoles de la vallée)

* Animation du réseau partenarial à l’échelle territoriale, départementale, régionale

Rechercher, développer et contractualiser des partenariats 

Soutenir la coopération entre les acteurs locaux et nourrir / insuffler une dynamique territoriale

* Recherche de financements pour développer l’autopartage de véhicules verts (voiture, vélo)

COMMUNICATION (6h / semaine)

* Rédaction de la lettre d’info hebdomadaire de l’association (en lien avec les autres salariées)

* Coordination de la revue trimestrielle « La feuille de Quint »

* Gestion du site web

* Gestion du parc des ordinateurs / imprimante du local associatif (sous linux)

MÉDIATION NUMÉRIQUE ET AIDE AUX DROITS (4h / semaine puis 6h /semaine à partir de janvier)

* Accompagnement sur RDV pour l’aide informatique et numérique et l’aide aux droits

* Développement du dispositif APTIC et animation du réseau « MedNum » bidépartemental

ACCOMPAGNEMENT DE LA VIE ASSOCIATIVE

* Accueil du public 1/2 journée / semaine

* Gestion du local associatif en lien avec les autres salariées (rangement, ménage, gestion des stocks)

Compétences et savoir-faire

* Maitrise des paramètres du développement local et durable, du fonctionnement de l’administration et des politiques publiques ;

* Connaissances des enjeux de la transition énergétique

* Suivre et venir en appui à la mise en place de projets ;

* Rédiger des comptes rendus, des supports de communication, des bilans incluant des données financières ;

* Capacité de mobilisation, d’animation territoriale et de mise en réseau ;

* Être à l’aise avec le suivi financier et administratif, avec l’instruction de demande de subvention ;

* Savoir mettre en place des outils de suivi administratif et financier de programme d’action ;

* Animation d’ateliers pédagogiques et ludiques

* Maitrise de l’outil informatique, PAO, internet, réseaux sociaux ; logiciels libres et enjeux du libre

* Bonnes qualités rédactionnelles et de mise en page ;

Savoir-être

* Réactivité, rigueur, polyvalence

* Esprit d’initiative et autonomie dans le travail

* Capacité à travailler en transverse afin de mener à bien les différentes missions

* Plaisir de travailler en équipe, sens de la coopération et de la communication

* Bonne-humeur et convivialité !

Conditions générales du poste

* Poste à pourvoir en CDD à temps partiel 20H hebdo à compter du 5 octobre 2020, avec évolution possible 22H ou 24H hebdomadaires à partir de janvier 2021

* Lieu de travail : Saint-Julien-en-Quint avec une mobilité au sein de la vallée de Quint et du Diois

* Rémunération : 830 € net / mois (pour 20H / semaine).

* Permis de conduire B indispensable

* Déplacements réguliers et travail possible les soirs et week-ends

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES DE RECRUTEMENT

* Date limite de candidature : vendredi 25 septembre 2020 à 17h

Envoi par mail à : epi@valdequint.fr adressé à la commission RH de l’association Valdequint

* Entretiens de recrutement : lundi 28.09 et mardi 29.09

* Prise de poste le lundi 5.10.2020