Bien sûr l’herbe jaunit, les animaux entament les fourrages d’hiver, la Sûre est à sec et les champignons sont absents…Mais les colchiques fleurissent, les couleurs de l’automne nous enchantent et l’on profite jusqu’aux derniers moments de ces belles journées d’un été qui se prolonge.

Alors verre à moitié vide ou à moitié plein ?

Dans la vallée les multiples activités « citoyennes » font florès : l’aménagement d’un bac de culture devant l’EPI, les projets de fours à pain qui avancent, la transformation de l’abri bus de St Etienne en préau collectif, le désherbage du cimetière de St Andéol, etc…Toutes actions qui témoignent d’une véritable envie de bien vivre ensemble, de savoir vivre peut-être; sans parler de l’école de Sainte Croix qui réussit à maintenir un poste d’assistante maternelle, de l’ancien monastère de Ste Croix qui s’ouvre au cirque une fois de plus avec le festival des « éphémères », de la maison communale de Vachères dont les travaux avancent grâce aux habitants qui mettent la main à la pâte, ni du restaurant « le bistrot badin » qui ouvre ses portes à Saint Julien ! Alors oui, définitivement, le verre une fois encore est plus qu’à moitié plein dans la vallée de Quint. Il y a de quoi s’en réjouir!

Bruno Robinne

%d blogueurs aiment cette page :