“Cycle parentalité” à l’Épilibre autour des émotions et de la communication bienveillante

“Cycle parentalité” à l’Épilibre autour des émotions et de la communication bienveillante

L’Épilibre accueille dès la fin du mois de mars un cycle de 6 séances à destination des parents ou éducateurs autour des émotions, de leur gestion et de leur communication, avec le soutien de communication non-violente. Animé par Clémence Lataste, ces ateliers se dérouleront les mardis matins de 9h30 à 12h30.

Il est nécessaire de s’engager à participer aux 6 séances afin de nourrir une pratique régulière, une dynamique de groupe et un accompagnement concret. Toutes les infos du programme ci-dessous !

Inscription : epi@valdequint.fr – 06 44 87 32 48

Ce cycle est gratuit, grâce au soutien financier de la CAF et complété par les fonds propres de l’association. Toute participation libre en soutien à l’association est la bienvenue!

Qu’est-ce que la CNV (Communication Non-Violente) peut nous apporter en tant que parent ?

Ce processus permet de prendre conscience de nos modes de fonctionnement habituels et de leurs conséquences dans nos relations familiales (de couple et avec nos enfants) afin de créer un espace de choix dans nos manières de réagir aux défis du quotidien !
La CNV nous permet aussi d’apprendre à sentir et à apprivoiser nos émotions ainsi qu’à découvrir les magnifiques messages que ces émotions (de colère, craquage, débordement, anxiété, désespoir…par exemple !) nous apportent sur ce qui contribue ou non à notre équilibre et à notre bien-être.


Qu’est-ce que nous souhaitons offrir pendant ce cycle d’ateliers ?

Un espace d’écoute pour que chacun.e puisse déposer et être entendu sur ce qui pèse dans les relations familiales.
Une reliance avec d’autres parents qui traversent des difficultés proches des nôtres et avec qui on peut se sentir résonner et être vus comme tout à fait «normal.e» ! ;p
Un cocon de douceur et de bienveillance pour les merveilleux parents que nous sommes déjà ! Un espace de compréhension, d’inspiration et de créativité sur les possibles manières de relationner en famille.


Animé par : Clémence LATASTE, formatrice en Communication Consciente
«Maman d’une petite fille de 2 ans, initialement formée en Sciences Politiques et en cours de certification en Communication NonViolente, j’ai à coeur de transmettre des démarches permettant à chacun de vivre, d’interagir et de communiquer de manière authentique en préservant à la fois le lien à soi et aux autres. Passionnée de recherche en relations humaines, j’expérimente au quotidien les processus que je transmets.»

Le programme des 6 séances

Promenons-nous en vallée de quint… accompagnés d’ânes !

Promenons-nous en vallée de quint… accompagnés d’ânes !

Le printemps arrive à petits pas… et quel bonheur de partir en promenade et de découvrir les messages discrets de la belle saison !

Et quoi de mieux que de le faire ensemble… avec des ânes !

Aussi, nous proposons de partir se balader en forêt le mercredi 1er avril accompagnés de Stéphane Emmer et de ses ânes. Départ à 10h au hameau de la croix au Col-de-Marignac, pique-nique partagé puis retour en début d’après-midi !

Promenade ouverte à tous, aux familles, aux petits, aux grands, aux guibolles expérimentées et aux jambes fatiguées !

Merci de prévenir de votre venue afin que nous puissions vous transmettre toutes les infos : epi@valdequint.fr – 06 44 87 32 48

Se balader avec un âne, c’est quoi ?

Compagnon de balade, l’âne peut permettre de motiver plus d’un marcheur récalcitrant !

Animal fidèle aux pieds sûrs, il est calme et affectueux et saura tisser avec chacun une relation de confiance et de complicité.

Quand on part en balade avec les ânes, ils peuvent nous aider à porter la plupart de nos affaires, ce qui est bien agréable ! Par contre, se balader avec les ânes ne signifie pas se balader sur les ânes !

Évidemment, il sera possible que les jeunes enfants (pas avant 3 ans pour des raisons d’équilibre!) montent occasionnellement sur le dos des ânes pendant la balade pour leur redonner courage et motivation mais sachez que nous ne sommes pas assurés pour ces moments où les enfants montent sur le dos des ânes. Cette initiative et responsabilité reposeront donc sur les épaules de votre accompagnateur qui jugera de cette possibilité (ou pas) et prendra le maximum de précautions pour éviter tout accident (itinéraire plat, port du casque…etc…)

Les ânes : douce compagnie !
Les jardins de Sainte-Croix en vidéos !

Les jardins de Sainte-Croix en vidéos !

Tiens, voilà le mois de mars, bientôt les semis, la préparation du jardin… et l’inscription pour les paniers de légumes de la vallée, cultivés par les Jardins Nourriciers! L’association propose d’ailleurs à ses adhérents de s’inscrire dès maintenant sur leur site pour les paniers et les chantiers de la saison prochaine! En cliquant ici

L’occasion de se rappeler de la saison 2019, avec cette vidéo du projet réalisée par Kiyé, et la boîte de production La Bande Sonore !

Et comme on en a pas assez, on en profite pour vous propose d’aller jeter un œil à la vidéo réalisée par la Communauté de Communes du Diois sur les projets soutenus par le fond européen LEADER, dans laquelle on parle également du maraîchage coopératif en vallée de Quint…

Projection du film “L’autre connexion” en présence de la réalisatrice le 24 mars à St Julien

Projection du film “L’autre connexion” en présence de la réalisatrice le 24 mars à St Julien

Le mardi 24 mars, à la sortie de l’école, nous proposons un temps de goûter partagé avant de projeter le film.

Le lendemain, le mercredi 25.03, en lien avec le film, une sortie en forêt en famille est proposée. Plus d’infos le jour J !

« L’Autre Connexion, une école dans la nature sauvage » de Cécile Faulhaber (42 minutes)

” Ce film met en lumière une autre conception de l’apprentissage, du rapport aux enfants, du rapport à la nature, bref du rapport à la Vie. Il présente un modèle d’éducation dans la nature basé sur les cultures ancestrales indigènes.
Cécile Faulhaber, réalisatrice, filme des enfants de la WolfKid au Canada. Ceux-ci sont 3 jours par semaine en pleine nature accompagnés par des “adultes-mentors”. Les mentors partagent l’expérience avec les enfants et nourrissent par l’échange les questionnements qui naissent de l’expérience. Cette vie au coeur de la nature, en reliance avec les éléments offre aux enfants ancrage, empathie et ouverture; elle développe les champs sensoriels qui permettent non plus d’apprendre mais de se laisser enseigner par la vie.
Afin de découvrir quels adultes ils deviennent, ce film interroge les enfants, leurs parents, les éducateurs et des jeunes adultes qui ont grandi à travers ce programme.

Modèle ancien mais ô combien innovant pour nous, il répond au besoin d’une connexion profonde, indispensable à notre équilibre. Il nous rappelle que tout est lié, que la joie véritable réside dans le fait de réaliser son potentiel, au service de sa communauté et de la nature.
Ce filme résonne profondément avec les sujets brulants du moment: notre rapport à la nature, notre rapport au vivant et puis à la transmission.”

Page Facebook: https://www.facebook.com/troisiemeoption/
Site internet: http://www.troisiemeoption.org
Bande Annonce du film: https://www.youtube.com/watch?v=nyLqm43n6N8&t=4s

70 personnes pour déguster un fameux mafé à Saint-Julien!

70 personnes pour déguster un fameux mafé à Saint-Julien!

Dimanche 1er mars, ce sont un peu plus de 70 personnes qui sont venues à la salle des fêtes de Saint-Julien-en-Quint déguster le mafé préparé par Chérif, Djibril, Maurice, Karamoko, Hamed, Baba et Pauline de l’association La Parallèle à Die, avec le renfort des leurs collègues Babakar, Hermann, Bouba, Oussman et Christopher de la maison de Vercheny !

Mais qu’est-ce que le mafé? C’est une sorte de ragoût ou sauce traditionnelle (selon la consistance) qui est préparée et consommée dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest, et notamment au Sénégal. Elle se compose d’une base de cacahuètes et de tomates, préparé avec du bœuf ou de l’agneau, puis servi avec du riz; que la Parallèle a l’habitude de préparer lors des cantines populaires qu’elle organise le mardi midi à Die, ou lors d’événements…

Ce dimanche; pour les végétariens, une tartine de hummus maison est venu remplacer le bœuf et la génisse locale que les autres convives ont pu déguster!

Puis c’est une farandole de desserts qui a terminé le repas : génoises, tartes poire-chocolat, bananes flambées, gâteau au chocolat…

Après le repas, les échanges se sont poursuivis jusqu’en milieu d’après-midi, et Herman de Vercheny a invité l’assemblée à venir assister au concert du 3 avril à la salle des coloriages de Crest, à l’occasion de la sortie de son CD “Un monde sans peur“!

Un grand merci aux membres de La Parallèle (pour plus d’infos sur l’association voir notre article précédent ) ; de la maison d’accueil de Vercheny; à l’association Valdequint et à ses bénévoles Margot, Baby, Marie, Françoise, Lise-May et Loic!