Cap sur le numérique

Cap sur le numérique

Les services numériques de Valdequint

Vous l’avez peut-être remarqué, notre offre de services numériques s’est étoffée cette année… en voici un petit rappel :

Prochains événements numériques

Dans le cadre du Printemps du Numérique 2019 (programme complet ici : http://escdd.fr/pdn), Valdequint vous propose trois temps exceptionnels, tous gratuits, à l’épilibre, à St Julien en Quint :

  • Lundi 8 avril, de 9h30 à 12h00 : Atelier “Linux : un système d’exploitation libre pour votre ordinateur“. Votre « ordinosaure » ne fonctionne plus ou rame trop ? Apportez-le, on lui redonnera une nouvelle jeunesse !
  • Mardi9 avril, à 14h15 : Visioconférence avec Jocelyn LACHANCE : « L’adolescence à l’ère hypermoderne ». Possibilité de poser ses questions en direct via la messagerie instantanée.
  • Lundi 15 avril, de 9h30 à 12h00 : Atelier « Les logiciels libres, une alternative aux logiciels propriétaires ». Venez découvrir et tester la richesse et la diversité des logiciels libres (messagerie locale, navigateur internet, suite bureautique, retouche d’images…).

Pour une meilleure organisation, merci de vous inscrire au 06.44.87.32.48 ou via notre page contact.

Rencontre officielle

A l’occasion de la signature de la charte « Territoire France Connectée pour l’inclusion numérique », Mehdi s’est rendu au Pouzin, en Ardèche, à la rencontre de deux secrétaires d’état, MM. Mounir MAHJOUBI (chargé du numérique) et Olivier DUSSOPT (action et comptes publics).

Une opportunité pour partager le rôle essentiel que jouent nos espaces publics numériques, notamment en territoire rural.

Quelques images de cette rencontre sont visibles sur notre page Facebook !

Labellisation PANA

Suite à une formation d’une journée au Pouzin, Valdequint est désormais labellisé Point d’Appui Numérique aux Associations (PANA) et peut accompagner les structures associatives dans leurs projets numériques.

N’hésitez pas à nous en faire part, nous serons ravis de contribuer au développement et à la mise en valeur de vos actions !

Besoin de forces vives !

Besoin de forces vives !

Dimanche 31 mars, vous êtes toutes et tous conviées à l’assemblée générale (ou géniale) de l’association Valdequint. L’occasion de faire le bilan de l’année 2018, se projeter sur l’avenir, et plus simplement pour passer un moment plaisant ensemble.

Comme chaque année, cette AG démarrera par un petit café vers 10h, puis viendront les bilans dès 10h30 (activités de l’association, financier et moral) et le vote, pour validation par les adhérents, de ces différents rapports.

Puis, juste avant de passer à table (on vous prépare de jolis sandwichs pour midi !!), viendra la fameuse question : Qui parmi vous souhaite rejoindre le conseil d’administration de l’association pour l’année à venir ?

Le conseil d’administration, c’est le groupe de personnes qui s’engage concrètement, aux côtés de l’équipe salariée, pour faire vivre les projets de l’association. Autant vous dire que plus les administrateurs sont nombreux, plus la répartition des tâches est plaisante pour tout le monde !

Ceci est un appel à vos forces vives, vos idées et vos projets !

Vous souhaitez accompagner le développement de l’association pour l’année 2019 ? Vous souhaitez contribuer plus concrètement aux projets que porte Valdequint ? C’est l’occasion ! Nous serions ravis de vous compter parmi les administrateurs de l’association !

Sachez que si vous souhaitez candidater au poste d’administrateur, mais que vous ne serez présent à l’AG de dimanche, vous pouvez nous faire part de votre envie (par mail ou par téléphone !). On reviendra vers vous rapidement pour en discuter de vive-voix.

En espérant vous voir nombreux dimanche, et en comptant sur vous pour voir quelques mains se lever lors de la fameuse question…

À bientôt,

Valdequint vous invite à son Assemblée Géniale !

Valdequint vous invite à son Assemblée Géniale !

Dimanche 31 mars à partir de 10h – Valdecquint vous convie à son assemblée générale annuelle.

Comme chaque année, nous vous proposons de participer à ce temps convivial autour de l’association, de ses projets passés et futurs.

Ce sera pour nous l’occasion de vous parler des 2 grands projets structurants de l’année 2019 : Maraîchage coopératif en vallée de Quint & et saison culturelle itinérante, en caravane !

10h : Accueil des participants, café

10h30 : Assemblée générale & élection du nouveau bureau

12h : Pot et repas offerts par l’association

14h : Rangement

Cette assemblée est ouverte à toutes et tous 🙂

Spectacle de fin d’année à l’école de St-Julien !

Spectacle de fin d’année à l’école de St-Julien !

Cette année encore les Ptits Quintous (les élèves de l’école de St-Julien-en-Quint) ont le plaisir de vous inviter à leur spectacle de fin d’année !

Deux représentations sont prévues :

  • mardi 18/12 à 14h30, suivie d’un goûter partagé
  • jeudi 20/12 à 18h30, suivie d’un repas partagé

Au plaisir de vous y retrouver !

Le photomaton en action !
Feu de forêt à Sainte-Croix

Feu de forêt à Sainte-Croix

Cet été très sec a favorisé les départs de feu dans tout le département de la Drôme et Sainte-Croix n’y a pas échappé …

Le dimanche 29 juillet vers 19h30, le feu s’est déclaré sur les pentes raides des Tours de Quint sur le versant qui surplombe la Drôme. Un impressionnant nuage de fumée rouge est apparu et a rendu les habitants particulièrement inquiets en raison de la proximité de ce feu.

L’alerte a été donnée rapidement et le village a vu arriver un déploiement important de lutte contre l’incendie avec la venue de pompiers de diverses communes et du centre de secours de la vallée de la Drôme.Le parking de la mairie a accueilli le véhicule « poste de commandement », la salle communale a été ouverte pour permettre la mise en place de l’intendance de cette arrivée massive de pompiers. 70 hommes et une quinzaine de véhicules rouges et clignotants ont investi le village, le Pont et les champs situés au bas de la montagne, au-dessus le la cave Achard-Vincent …

L’accès au sinistre était très compliqué en raison du fort dénivelé de cette montagne à pic sur la Drôme et un kilomètre de tuyaux a dû être déroulé pour pouvoir atteindre les foyers rougeâtres visibles de la D93 à mi hauteur de la barre rocheuse. Les pompiers ont mis tout en œuvre pour que le feu ne se propage pas vers le versant ouest qui domine le village.

Vers 23h le feu était sous contrôle, mais une surveillance de l’ensemble de la montagne s’est avérée nécessaire. Des lampes torches sillonnant le massif ont été vues toute la nuit à la recherche de nouveaux départs de feu. Un chasseur connaissant parfaitement la zone, a accompagné les pompiers dans ces rondes.

La surveillance s’est poursuivi le lundi toute la journée. Lundi en fin d’après midi le poste de commandement est reparti sur Valence et le mardi à 10h les tuyaux ont été retirés de la zone.

Les camions de pompiers en surveillance au pont

Mais l’aventure n’était pas terminée. Le même jour vers 11h des flammes étaient à nouveau visibles au même endroit que le 1er départ de feu et une 2ème alerte a été lancée. Le poste de commandement à peine de retour à Valence est immédiatement reparti. La décision fut alors prise de lancer une intervention de Canadair Pélican. Deux Canadair ont donc survolé le site sinistré et déversé leur cargaison d’eau pour éteindre définitivement ce nouvel incendie et Sainte-Croix a pu enfin retrouver sa sérénité.

Départs de feu accidentels ou volontaires, nous n’avons jamais eu écho des résultats de l’enquête confiée aux gendarmes de Die …

Danièle LEBAILLIF

RETOUR SUR… la conférence gesticulée “Paravent bucolique, virage ou mirage agricole” de Laurent Delatouche

RETOUR SUR… la conférence gesticulée “Paravent bucolique, virage ou mirage agricole” de Laurent Delatouche

C’était jeudi 23 mai, après quelques jours frais et humides, quel bonheur de voir le soleil et de préparer la première soirée en plein air de la saison !

Débroussaillage de la cour (en laissant tout de même quelques friches, soyons cohérent.e.s !), mise en place des tables et des chaises et derniers petits préparatifs…

Laurent arrive et déjà nous échangeons sur les fleurs qui bordent la route qui mène à St Julien, puis sur les abeilles, l’agriculture… et les échanges continuent, au fur et à mesure de l’arrivée des habitant.e.s.

Et c’est au soleil couchant avec les montagnes en toile de fond – comme pour mettre en exergue l’absurdité des paysages de monocultures dont il témoignait -, que Laurent nous raconte son expérience. De son début comme commercial en produits agrochimiques jusqu’à sa reconversion et son installation comme producteur de volailles, nous l’accompagnons dans son cheminement personnel de distanciation avec un système économique destructeur du vivant. Car la réflexion était bien celle-ci : comment créer une économie pérenne où l’être humain devient producteur d’une alimentation saine, en coopération avec le vivant.

Malgré le froid de la fin de journée, nous restons et entamons des échanges et un débat riche : les perspectives de la paysannerie, les promesses du coopératif, le positionnement citoyen…

Alors oui, la vallée de Quint est un bel endroit pour exposer et échanger sur ces sujets car, de toute évidence, ici les mots sont des graines qui déjà germent et fleurissent.

Laurent Delatouche

Pour retrouver Laurent, c’est ici !

La caravane passe… en couleur !

La caravane passe… en couleur !

Après deux premières réunions, le projet de caravane culturelle prend forme ! Le groupe de travail investi sur ce projet a notamment réfléchi aux aménagements intérieurs et surtout, à la décoration extérieure de cet outil itinérant.

Rejoignez-nous pour faire de cette caravane un lieu ludique, joyeux et surtout, utile aux projets socio-culturels du territoire !

Rappel des chantiers prévus :

  • Vendredi 17 mai, à 15h : deux ateliers distincts sont proposés : atelier couture à l’Épilibre pour couvrir les divers coussins de la caravane. Parallèlement, une seconde équipe ira désosser la caravane, enlever l’inutile, et apporter tout ça en déchetterie !
  • Mercredi 22 mai, à 14h sur le parking de St-Julien-en-Quint : 1er chantier de peinture et aménagements !
  • Mercredi 29 mai, à 14h sur le parking de St-Julien-en-Quint : 2ème chantier de peinture, aménagements et finitions.

On espère vous voir nombreux pour ces chantiers !!

Parlons agriculture…

Parlons agriculture…

Voici les saints de glace passés ! L’herbe pousse, les vaches et brebis sont de sortie, et les jardiniers vont enfin oser sortir les pieds de tomate, de concombre et de courgette. On en profite pour parler agriculture ?

Dans notre belle vallée de Quint, l’agriculture est extensive, respectueuse des animaux et des écosystèmes. Cela n’est hélas pas le cas partout…

L’association Valdequint vous invite à la conférence gesticulée “Paravent bucolique – virage ou mirage agricole”, qui aura lieu jeudi 23 mai, à 19h, à l’Épilibre de St-Julien-en-Quint.

Cette conférence, proposée par Laurent Delatouche, retrace le cheminement de ce dernier dans le monde de l’agriculture industrielle.

Et puisque les questions agricoles nous intéressent à Valdequint, nous vous proposons de venir dès 17h30 pour échanger sur les projets de l’association !

Vous avez des questions sur les projets de la commission Gratte la terre ? Vous aimeriez en savoir davantage sur le projet de maraîchage coopératif initié dans la vallée ? Venez, venez ! C’est l’occasion d’en discuter !

Quand les enfants s’amusent…

Quand les enfants s’amusent…

Qu’importe la pluie, le vent, et même les grêlons, quand les enfants s’amusent ? Rien du tout ! C’est le bilan que nous pouvons tirer de cette cinquième édition de la Fête des enfants, qui a eu lieu samedi 11 mai dans les jardins du Monastère de Sainte-Croix.

Le mauvais temps n’aura d’ailleurs pas duré, laissant place, entre quelques petites averses, à un ciel bleu et ensoleillé. Un mélange quasi parfait pour cette fête qui, par un temps encore meilleur, aurait probablement attiré un public trop nombreux !

Le public, parlons-en ! Venu en nombre des quatre coins de la vallée de la Drôme, les familles du territoire ont répondu présent à notre événement, pour le plus grand plaisir des organisateurs et des artistes, clowns, conteuses et musiciens venus animer cet après-midi.

***

Une belle fête des enfants, ça se prépare en amont ! C’est ce qu’a fait le groupe de bénévoles investi, depuis plusieurs semaines, dans les préparations ! Entre la gestion des courses, le démarchage des groupes ou la location de matériel, l’équipe bénévole a tout donné pour transformer les jardins du Monastère en un bel espace de jeux, chaleureux et accueillant !

Et il leur aura fallu s’armer de courage et de persévérance pour affronter une météo incertaine, changeant de pronostics toutes les demi-heures dans la dernière ligne droite avant la fête. C’est cette faculté à rebondir qui aura conduit, le matin même, à repenser un bon nombre des aménagements prévus en extérieur pour les rapatrier dans la salle des Antonins !

***

Le jour J, tout était prêt pour permettre aux enfants de s’amuser !

Les jeux coopératifs, le coin à dessins et le stand de maquillage ont été pris d’assaut par une horde de bambins, ravis de se voir dédiés un moment festif. Ces premiers instants de la fête ont également permis aux familles de rencontrer Aurélie, et ses instruments atypiques, pour une expérience sonore plus qu’inhabituelle !

Puis, ce sont les artistes qui sont entrés en scène, à commencer par le duo de clowns de la compagnie Toc et Chic, pour une représentation de leur spectacle « Émois et moi ? ». Superbe !

Une foule attentive, happée par le jeu de scène des deux clowns délurés. Du fond de la salle, on a pu mesurer la qualité du spectacle aux salves de rires des enfants, qui s’élevaient à intervalles réguliers pour ravir même ceux qui n’assistaient pas au spectacle !

Dans la foulée, c’est Claire Alauzen qui proposait son premier conte, celui adapté à tous les âges. Initialement prévu dans les jardins, le conte a du être rapatrié dans la salle, en urgence, à cause d’une averse passagère. Pas facile de conter dans un espace plein à craquer, où le bruit de fond rendait l’exercice quelque peu difficile !

Chapeau bas à la conteuse, qui a su captiver un public important, en forçant sa voix, malgré ces conditions pas tout à fait idéales !

Claire aura eu droit à un cadre plus chaleureux, pour son deuxième conte, dédié aux tout petits enfants. Celui-ci était organisé dans une tente, certes un poil petite compte-tenu de l’affluence, mais qui aura permis de créer une atmosphère intimiste et attentive.

Enfin, la fête devait se terminer en musique, mais personne n’aurait imaginé à quel point le groupe Balafoli était adapté à la fête des enfants. Avec des balafons installés à même le sol, ce quatuor a fait danser un public de tous les âges !

Généreux et doués, les musiciens ont partagé leur musique africaine pendant un long moment, figeant les sourires sur les visages du public, ravi par ces mélodies dansantes et surtout, par l’impact de la musique sur les petits enfants, attroupés par dizaines sur le devant de la scène pour danser et observer le spectacle sans en perdre un miette.

***

Côté restauration, les bénévoles assuraient un service impeccable. Les crêpières ont chauffé tout l’après-midi jusqu’à épuisement des stocks. Il en fût de même pour les nombreux gâteaux, préparés par les bénévoles au profit de l’association, qui ont été consommés jusqu’à la dernière part !

***

Heureuse de la réussite de cette édition de la Fête des enfants, l’association Valdequint tient à remercier chaleureusement toutes celles et ceux qui ont contribué à ce joli moment !

Merci à la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) de la Drôme pour son soutien financier et le relai de communication.

Merci à la MAM ! La maison d’assistantes maternelles « Curieux de nature » s’est beaucoup investie dans l’organisation de cette fête, aussi bien en amont que pendant ! Merci à l’équipe de l’ancien Monastère de Sainte-Croix, pour l’accueil, la mise à disposition de ses espaces et de ses tables ! Merci à l’association la Coop’aire de jeux pour le prêt de ses jeux coopératifs, à Thomas de « Les toiles du berger » pour le prêt de son chapiteau et à Odile pour le prêt de ses crêpières  !

Un immense merci, au nom de tous ces enfants qui se sont amusés, à tous les bénévoles investis ! Ceux qui ont organisé la fête de A à Z : Leslie, Tiphaine, Piero, Olivia, Juliette, Florian et Micka ! Ceux qui nous ont rejoint en cours de route, notamment pour le montage du chapiteau (mais pas que!) : Olivier et Camille ! Ceux qui ont prêté main forte le jour J : Fanny, Cécile, Charlotte, Aude, Sofia, Carolina, Aline, Violaine, Jean-Claude, Pierre et Raphaël !

Enfin, merci aux pâtissières, pas encore nommées ci-dessus, qui ont préparé des gâteaux : Marion, Lola, Charlotte, Dorothée et Amélie.

Les bénévoles ont vraiment tout donné, jusqu’à ce que le dernier confetti soit balayé ! Merci encore !

***

On se donne rendez-vous l’année prochaine pour remettre ça ? À priori, ce ne sont pas les enfants qui s’y opposeront…

Les chantiers de la caravane

Les chantiers de la caravane

Comme nous vous l’expliquions dans un récent article, l’association Valdequint a acheté une caravane pour en faire un outil social et culturel itinérant. Après une première réunion d’organisation, les chantiers vont bientôt démarrer !

Les échéances sont courtes, puisque nous prévoyons de sillonner les routes de la vallée dès le mardi 11 juin pour une soirée pizza concert organisé à Vachères-en-Quint. D’ici là, il nous faudra avoir avancé sur deux chantiers : l’aménagement intérieur de la caravane et sa décoration extérieure.

Amis bricoleurs, peintres, couturiers, et tous les autres, sortez vos agendas :

  • Mardi 14 mai, à 15h à l’épilibre : Réunion pour valider une maquette de décoration extérieure de la caravane.

Venez avec vos idées de dessins / décorations / style / couleurs pour donner vie à cette caravane associative ! Les photos ci-dessous vous donnent un aperçu des surfaces à repeindre.

De plus, nous cherchons un nom pour cette caravane associative. Toutes vos idées seront les bienvenues !

  • Vendredi 17 mai, à 15h : départ de l’épilibre pour aller acheter le matériel nécessaire aux chantiers (peinture, tissus, bois, etc.)
    Rejoignez-nous si vous souhaitez participer à l’expédition !

Puis, nous passerons aux choses sérieuses :

  • Mercredi 22 mai, à 14h sur le parking de St-Julien-en-Quint : 1er chantier de peinture et aménagements !
  • Mercredi 29 mai, à 14h sur le parking de St-Julien-en-Quint : 2ème chantier de peinture, aménagements et finitions.

Et si nécessaire, d’autres chantiers pourront être organisés dans la foulée.

On compte sur vous pour nous rejoindre et donner vie à la caravane culturelle de Valdequint !

La fête des enfants : dernière ligne droite !

La fête des enfants : dernière ligne droite !

La fête des enfants aura lieu samedi 11 mai, de 14h à 19h dans les jardins de l’ancien monastère de Sainte-Croix. On compte sur vous pour nous y rejoindre, et peut-être même pour nous donner un coup de main ?

C’est la dernière ligne droite avant la fête. Voici les rendez-vous que nous vous proposons :

Vendredi 10 mai, à 14h00 : Rendez-vous sur place pour préparer la fête !

Samedi 11 mai, à 9h : Dernières préparations et mises-en-place.

Nous sommes encore à la recherche de bénévoles, aussi bien pour la préparation que pour la fête elle-même. Faites-nous signe ou rejoignez-nous directement sur place si vous souhaitez vous investir !

Vous pouvez également vous inscrire sur le tableau des bénévoles, c’est par ici !

Par ailleurs, nous faisons appel à vous, adhérents et sympathisants, pour nous apporter un gâteau le jour de la fête. Vos préparations seront vendues au profit de l’association ! Si vous souhaitez préparer un (ou plusieurs) gâteaux, merci de nous en prévenir !

En espérant vous voir samedi !

Les jardins de Ste-Croix prennent forme

Les jardins de Ste-Croix prennent forme

L’association Valdequint s’est fixé un objectif ambitieux : promouvoir et développer le maraîchage coopératif en vallée de Quint.

Après une phase de montage du projet, l’association est passée à l’action, avec le soutien technique de l’association Les Jardins nourriciers et le travail précieux des adhérents jardiniers !

Voici un petit retour sur ce projet qui démarre fort, et qui promet de belles récoltes !

Étape 1 : La recherche de terrains
Il aura suffi d’une rencontre avec M. et Mme Clément pour établir une relation de confiance. Ce couple de Sainte-Croix était à la recherche de porteurs de projets pour cultiver leurs terres… et c’est précisément ce que nous souhaitions faire ! Une fois la mise à disposition des terrains actée, l’association a pu engager son projet.

Hélas, M. Clément nous a quitté depuis. Dorénavant, il nous tient à cœur de prendre soin de ces parcelles, et de créer des jardins nourriciers et fleuris qui lui auraient apporté joie et satisfaction !

Aperçu des terrains mis à disposition par la famille Clément

Étape 2 : Clôtures et premiers travaux du sol
Depuis le mois de mars, des chantiers ont lieu presque tous les vendredis pour préparer et équiper les terrains mis à disposition de l’association.
La première étape des chantiers coopératifs a été la mise en place des clôtures.

Avec 4 rangs de fils électriques, dont le plus haut à 1,30m du sol, on espère que les chevreuils laisseront les salades pousser tranquillement !

Étape 3 : La préparation des sols et planches du cultures.
Les parcelles mises à disposition étaient cultivées avec de la luzerne. Il a donc fallu préparer les sols. Certaines parties ont été labourées au tracteur, avec l’aide précieuse de Oda et Jochen, chevriers à Vachères-en-Quint. Une autre partie du terrain a simplement été griffée en surface, à l’aide d’un cheval ! Grand merci à Lena, et ses chevaux, pour le superbe boulot !

Ces deux façons de travailler le sol permettront de comparer les pratiques, et déterminer si à l’avenir, nous souhaitons travailler les sols en profondeur (avec le tracteur) ou plutôt en surface, avec le cheval. Nous veillerons donc à comparer les rendements des différentes zones, mais également les besoins en arrosage, la résistance aux maladies ou encore la repousse de plantes adventices.

Dans un second temps, nous avons tracé 16 planches de 30m de long par 80cm de large, à l’aide de cordeaux. Chacune de ces planches a été enrichie avec du fumier et du compost.

Étape 4 : Le système d’irrigation
Parce que les salades, radis, courges et autres légumes, ça pousse mieux avec un peu d’eau, il convenait d’installer un système d’irrigation efficace !

Initialement, nous avions prévu d’équiper les parcelles avec des tuyaux de goutte à goutte et des asperseurs. Nous aurions ainsi pu varier les arrosages, parfois au pied des plantes, parfois en arrosant par en haut.
Finalement, nous avons opté pour la micro-aspersion.

Des tuyaux sont disposés dans les allées et équipés avec des petits bras asperseurs. Ceux-ci arrosent sur un rayon de deux mètres, soit deux planches à la fois. Ce choix s’explique notamment par le fait que les goutte-à-gouttes, malgré leurs avantages, sont vite embêtants quand il s’agit de travailler les sols.

Avec l’arrosage par micro-aspersion, nos planches de cultures restent libres de tuyaux et pourront ainsi être travaillées, ou amandées, plus facilement !

Étape 5 : Les premières plantations
Tout en terminant la mise en place du matériel et la préparation des sols, certaines parties du terrain ont pu être plantées. C’est le cas d’une parcelle dédiée à la culture des pommes de terres.

Les jardiniers bénévoles ont pu goûter les joies de planter sur des lignes de plus de 50 mètres de long. Et grâce à eux, la moitié du champ est déjà planté ! Suite de l’aventure au prochain chantier !

Les prochaines étapes :
Une fois toutes les pommes de terre plantées, et le risque de dernière gelées écartée, les jardiniers pourront entamer la mise en terre de plantes plus sensibles au froid comme les tomates, courgettes, concombres, salades, etc.

On compte sur vous pour venir participer aux prochains chantiers !

Rappel : votre présence aux chantiers coopératifs crédite votre solde de points, que vous pourrez ensuite utiliser pour bénéficier de réductions sur les paniers de légumes, mais aussi pour acheter des semences, plants, composts, extraits fermentés de plantes (purins) ou encore pour emprunter du matériel (débroussailleuse, tarière, broyeur, etc.).

Et demain ? Les paniers de légumes…Si les cultures se développent bien, des distributions de paniers de légumes auront lieu, dès le mois de juin, tous les vendredis en fin d’après-midi à Ste-Croix. Des paniers pourront également être déposés à l’Épilibre de St-Julien-en-Quint.

Retrouvez l’article “Des légumes frais pour la vallée”, paru dans la dernière Feuille de Quint, pour en savoir plus sur les paniers de légumes ! C’est par ici !

Et si vous souhaitez en savoir davantage sur ce projet, voir même vous impliquer, contactez-nous vite !! On vous expliquera tout en détail !

Au plaisir de jardiner à plusieurs, avec vous !

La caravane arrive…

La caravane arrive…

Depuis plusieurs années, l’association Valdequint développe des projets itinérants dans la vallée de Quint. C’est le cas avec les “fêtes des enfants”, “le mois de décembre pas comme les autres” et depuis peu, avec les permanences numériques de Sainte-Croix ou encore les transformations collectives de fruits dans les villages de la vallée. Ces projets itinérants sont soutenus par la CAF de la Drôme, dans le cadre de son projet “aller vers les publics les plus éloignés de l’action sociale”.

Pour rendre cette itinérance plus concrète, l’association souhaitait se doter d’un véhicule pour sillonner le territoire. C’est chose faite ! Valdequint a acheté une caravane…

Or, pour que cette caravane devienne l’outil qu’on s’imagine, avec des livres, des jeux, de la musique et un coin buvette, il va falloir se retrousser les manches !

Deux gros chantiers nous attendent : la décoration extérieure, avec de jolis dessins et des couleurs, et l’aménagement intérieur…

On compte sur vous, adhérents et sympathisants de l’association pour participer à ces travaux. C’est grâce à vous que la caravane culturelle de Valdequint pourra bientôt sillonner les routes de la vallée et apporter de l’animation sociale et culturelle dans tous les villages !

Appel à bénévoles : CUMA citoyenne à la brocante de St-Julien-en-Quint ?

Appel à bénévoles : CUMA citoyenne à la brocante de St-Julien-en-Quint ?

Ce dimanche 5 mai ce tiendra la brocante annuelle de St-Julien-en-Quint.

Et si nous en profitions pour présenter l’association Valdequint, et plus particulièrement la matériel de la CUMA citoyenne ? Nous pourrions par exemple préparer des sorbets et quelques fruits séchés pour présenter ce joli projet de mise en commun de matériel !

Nous sommes à la recherche de bénévoles, qui souhaiteraient nous retrouver vendredi après-midi, à l’épilibre de St-Julien-en-Quint, pour préparer le stand de l’association et penser l’animation autour de la CUMA citoyenne. Puis, pour le jour de brocante, nous recherchons des personnes disponibles pour tenir le stand de l’association une ou deux heures, selon les disponibilités de chacun !

Rendez-vous vendredi 3 mai, à 14h à l’Épilibre, pour en parler !

Des légumes frais pour la vallée

Des légumes frais pour la vallée

Les associations Valdequint et Les Jardins Nourriciers unissent leurs forces pour développer le maraî­chage coopératif en vallée de Quint. Participez à des chantiers collectifs de maraîchage et profitez de jolis paniers de légumes, produits en bas de chez vous… avec vous !

Concrètement, comment ça marche ?
L’association Valdequint se charge de trouver des terrains, signer des contrats de mise à disposition avec les propriétaires, acheter le matériel agricole nécessaire à la culture maraîchère et équiper les terrains.
Les Jardins Nourriciers nous accompagnent pour préparer les terrains et mettre en place le matériel nécessaire aux cultures. Une fois les terrains prêts à être cultivés, Les Jardins Nourriciers s’autonomisent, sèment leurs graines et assurent la production !

Pourquoi ce partenariat ?
Plusieurs raisons nous poussent à faire confiance aux Jardins Nourriciers pour cette mission :
– L’association propose un modèle innovant, coopératif, qui favorise la juste répartition des revenus pour ses salariés
­- Les Jardins Nourriciers produisent leurs légumes sans aucun traitement chimique ! C’est frais, naturel et délicieux !

Mais les avantages ne s’arrêtent pas là !
L’association dispose d’un système de points interne, qui permet de valoriser votre bénévolat ! Ainsi, les habitants de la vallée et alentours sont
invités chaque semaine à participer à des chantiers collectifs dans les jardins. Votre présence à ces chantiers crédite votre compte en points, que vous pourrez ensuite utiliser pour bénéficier de réductions sur les paniers de légumes, les semences, plants, mais aussi les purins de plantes ou le compost !

Vous avez dit « paniers » ?
Depuis maintenant 3 ans, Les Jardins Nourriciers distribuent leurs légumes sous forme de paniers. Ces distributions ont lieu chaque semaine à Marignac-­en­-Diois, Die et à St-­Julien-­en-­Quint.

Où et quand ?
Notre envie, c’est de proposer un nouveau point de distribution de paniers à Sainte­-Croix, les vendredis en fin d’après-­midi. C’est Valdequint qui
animera ces moments de distribution, comme un souvenir pas si lointain du temps où Ste­-Croix accueillait un marché Bee­ô festif…

Envie de vous inscrire aux paniers ? Contactez-­nous vite, on vous expliquera tout !