Dans la dernière feuille de Quint n°23, la chorale Chantequint a été évoquée par le biais de la recette de la tarte aux noix de Sylvie Poncet. Effectivement, pas un anniversaire ne passe à travers et c’est à chaque fois l’occasion pour tous de goûter les essais culinaires de chacun des choristes et surtout de profiter d’un bon moment de convivialité partagée. Mais, les choristes à St Julien ne se contentent pas de festoyer, ils chantent aussi de leur mieux, sans prétention exagérée , toujours dans la bonne humeur et surtout avec une envie de progresser tout en se faisant plaisir.

La chorale Chantequint existe depuis plusieurs décennies. Georges Francillon que tout le monde connaît dans la vallée a proposé un jour à certaines personnes du club du 3ème âge « Lou Quintou » qui aimaient chanter et qui avaient des prédispositions, de se retrouver chaque semaine afin de chanter ensembles et monter une petite chorale. Au fil du temps, un petit répertoire de chansons traditionnelles harmonisées simplement mais très joliment par Georges s’est mis en place. Petit à petit, des nouvelles voix venues non seulement de St Julien mais aussi de Ste Croix, de Ponet et de Die, se sont jointes à cette petite chorale qui a rajeuni, qui a grossi et a pu de ce fait se lancer dans des chants contemporains à trois voix. Des concerts ont pu aussi être envisagés non sans un certain tract dans les lieux du Diois tels que, le monastère de Ste Croix, le temple à Die, la Baume d’Agathe à Die, Luc en Diois pour la fête de la musique 2005, à Bourdeaux, invités par la chorale locale, le Lac Bleu à Châtillon et évidemment à St Julien pour les fêtes de la musique.

J’ai intégré pour ma part la chorale Chantequint il y a 20 ans et me suis retrouvé tout naturellement dans le pupitre des voix basses. J’ai une expérience de musicien mais la chorale c’était nouveau pour moi et j’ai eu un plaisir certain à me lancer dans cette belle aventure avec tous ces choristes de la vallée et d’ailleurs se retrouvant toutes les semaines pour chanter dans la bonne humeur sous la baguette de Georges qui, je le sais, consacrait énormément de son temps à élaborer des jolies partitions pour trois voix avec beaucoup de talent. En 2009, Georges, se sentant fatigué, m’a demandé de prendre le relais et a insisté pour me transmettre sa baguette, me voyant parmi tous les choristes comme son successeur évident ! Quelle lourde responsabilité, je ne m’étais pas du tout préparé à cette situation et ne me sentais pas du tout capable, malgré sa certitude, de succéder à notre chef de chœur. J’ai finalement accepté car c’était la seule solution pour pérenniser la Chorale Chantequint. Je ne regrette pas cette décision et je suis très fier de constater que les choristes ont toujours du plaisir à venir à St Julien chanter toutes les semaines. Une quinzaine de personnes de St Julien, de Ste Croix, de Die et même de Molière Glandaz se donnent rendez vous à la salle polyvalente le mardi à 20h15. Cette année, dans le cadre d’une aide du département auprès des chorales amateurs, deux chanteuses et musiciennes professionnelles sont venues assister à plusieurs répétitions pour nous enseigner, l’une, la technique vocale et l’autre, la direction de chœur. Ce fût très intéressant pour tous cette approche par un professionnel et cela a dynamisé notre chorale. Une très belle expérience ! En attendant la tournée des Zénith et le le stade de France, la chorale Chantequint se produira à l’occasion de la fête de l’école de St Julien le samedi 25 juin 2016. Nous chanterons aussi avec les enfants de l’école. Je voudrais dire pour conclure combien je suis heureux de diriger cette chorale de mon mieux et profite de l’occasion qui m’est donnée pour lancer à tous une invitation à nous rejoindre si vous voulez chanter pour le plaisir, dans la bonne humeur et goûter bien sûr les spécialités culinaires de chacun !!!. Si le cœur vous en dit, je vous attends au 04 75 21 21 43.

Musicamicalement

Guy Anton (chef de chœur)

%d blogueurs aiment cette page :