CUMA citoyenne

Parmi ses projets 2018, l’association Valdequint a mis l’accent sur ses projets alimentaires, notamment grâce au dynamisme de ses adhérents regroupés au sein de la commission « Gratte la terre ».

Composée d’une vingtaine d’habitants de la vallée de Quint, cette commission a des projets aussi divers que la construction de fours à pains citoyens dans les quatre villages de la vallée, la construction de bacs de culture, des achats groupés de plants et de composts mais aussi… le lancement d’une CUMA citoyenne.

Une CUMA ? C’est le sigle qui désigne les Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole.

Ici le projet n’est pas de mutualiser du matériel agricole, mais du matériel de transformation alimentaire. Avec le soutien financier de la fondation Bonduelle, l’association a acheté un broyeur à fruits, une presse à cliquet, des stérilisateurs, des séchoirs à fruits et légumes, une sorbetière et divers petits outils comme des dénoyauteurs ou des seaux alimentaires.

Ce matériel permet d’une part d’organiser des moments collectifs autour de la transformation alimentaire, mais peut également être emprunté à titre individuel et gratuit par tous les adhérents de l’association.

Une première session de transformation collective a été organisée début septembre, devant l’Epilibre, notre local associatif. Les adhérents ont pu préparer et déguster des sorbets de mûres, des pommes et figues séchées et surtout, du jus de pommes, poires et mirabelles fraîchement pressé .

Deux autres sessions collectives ont eu lieu à Saint-Étienne-en-Quint et Vachères-en-Quint, là aussi pour le plus grand plaisir des habitants !

Deux prochaines dates de transformation sont déjà prévues dans la vallée, et d’ici là, le matériel fait le bonheur des adhérents de l’association.

Comme quoi, le matériel de transformation, c’est bien, et encore plus lorsqu’il est mis en commun !

%d blogueurs aiment cette page :