Sur la demande d’habitants, nous avons mené une petite enquête sur les comportements à adopter face à certaines situations concernant le coronavirus ! Les informations que nous transmettons proviennent du numéro vert d’information : 0 800 130 000.

1) Si l’on se sent les premiers symptômes apparaître : qui contacter (quel médecin, quel numéro ?)

  • DANS TOUS LES CAS, ne pas sortir de chez soi, ne pas aller chez le médecin, ni à l’hôpital.
  • Pour des symptômes bénins (toux, fièvre peu élevée, courbatures, fatigue)
    • Contacter son médecin généraliste.
    • Ou contacter SOS médecin au 3624
  • Pour des symptômes graves (gêne respiratoire, essoufflement) : contacter le 15. Ne pas se rendre à l’hôpital !


2) Si les symptômes sont bien là et semblent s’aggraver qui appeler et à quel moment se faire amener à l’hôpital ?

Si une aggravation des symptômes s’observent, téléphoner au SAMU – le 15 – : une consultation téléphonique permettra d’évaluer si une hospitalisation est nécessaire. Le SAMU viendra, dans tous les cas, il ne faut pas se déplacer par soi-même.


3) Pour nous en vallée de Quint dans quel hôpital se rendre ? Lequel prend en charge les patients du coronavirus ?

C’est le SAMU qui se charge d’amener les personnes aux hôpitaux, ne nous en préoccupons pas !


4) Y a-t-il un risque de contamination avec les objets et les courses ?

Et des petits rappels tout simples : “mieux vaux prévenir que guérir” !

Si les besoins vitaux du corps sont respectés, celui-ci sera apte à affronter les agressions extérieures (virus, bactérie, pollution…), aussi la prévention est l’un des meilleurs outils pour favoriser une guérison. Pour soutenir son immunité, au delà de compléments alimentaires possibles, des pratiques simples et quotidiennes peuvent être adoptées :

* Dormir suffisamment et à un rythme adapté à son organisme : le sommeil est le moment de la régénération de nos cellules, de nos organes et un moment d’élimination des toxines

* Avoir une alimentation variée, riches en légumes et fruits de saison, et légère : trop manger encombre l’organisme de déchets et de toxines, et mobilise son énergie à la digestion plutôt “qu’à autre chose”. De même, il semblerait que le sucre blanc ne soit pas un allié de notre immunité…

* Respirer : respirer profondément, avoir une activité physique si possible, permet de tonifier le corps et de stimuler les fonctions d’immunité, en plus de favoriser l’élimination des toxines

* Alimenter sa sérénité…! Le calme et la confiance soutiennent les fonctions homéostatiques du corps (soutien des fonctions vitales) et donc de l’immunité, contrairement au stress et à la peur… Des petits jeux peuvent nous soutenir dans cette démarche et pleins d’idées sont disponibles sur internet ! Si vous souhaitez partager des idées, elles sont les bienvenues ! Et en plus, il semblerait que les hormones de la sérénité et de la joie sont contagieuses, alors celles-ci, on en veut bien !

%d blogueurs aiment cette page :