Nous avons appris le 25 août que nos 2 emplois aidés ne seraient pas renouvelés, malgré l’accord verbal de Pôle emploi…Alors…alors…..

Le lundi 4 septembre, les parents d’élèves ont refusé que leurs enfants soient accueillis dans la classe, estimant que Christian, le maître, ne travaillerait pas dans de bonnes conditions, aussi bien au niveau de la sécurité qu’au niveau pédagogique. Sur les 18 enfants attendus, 9 ont moins de 7 ans, dont 6 en CP.

Les parents se sont organisés pour accueillir les enfants de 8 heures à 17 heures, pause méridienne incluse, dans les locaux de la mairie, pendant 3 semaines ! …. Un planning a été établi avec 2 adultes par tranches de 2 ou 3 heures. Tout le monde s’est investi et les enfants ont été entourés par des parents qui proposaient des activités, des grands parents et des habitants de Ste-Croix et de Pontaix qui apportaient gâteaux et friandises….Ils n’ont manqué de rien sauf d’école ! Beaucoup étaient effectivement impatients de retrouver leur classe et leur maître !

Jusqu’à ce que les démarches portent leurs fruits.

Manifestations devant la sous préfecture, barrage filtrant à l’entrée de Die, courrier et entretiens avec d’autres communes, le sous préfet, l’Inspecteur académique, le sénateur, les médias …..

Le 25 septembre, après un accord de principe sur le renouvellement des contrats aidés, Stéphanie et Coralie reprenaient leur place auprès des enfants, pour la garderie du matin, du midi et du soir et pour une présence, à tour de rôle dans la classe.

Notre école est sauvée……jusqu’à la rentrée prochaine…..Cette aventure a soudé les parents, les enfants et les élus de Ste-Croix dans un projet commun, dynamique et cohérent autour du plaisir du vivre ensemble.

Josiane Brocaud

%d blogueurs aiment cette page :